Témoignage d’Alix et Joël KAUTZMANN, repreneurs de Le Coq Noir

Témoignage d’Alix & Joël KAUTZMANN, dirigeants de Le Coq Noir

 

joel_et_alix_kautzmannEn 2009, Alix et Joël KAUTZMANN ont repris la maison LE COQ NOIR, saucier et condimentier d’excellence depuis 1979.

Avant la reprise effective de l’entreprise et leur déménagement dans le Sud de la France, ils ont eu recours à mon service de « coaching entrepreneur« .

Ils nous racontent leur expérience.

 

Dans quel contexte avez-vous fait appel aux services d’Amélie Terrien?

Lorsque nous avons repris l’entreprise, Joël et moi venions d’un autre monde (finance et automobile). Nous avions la volonté d’entreprendre, des idées ou plutôt des « intuitions » de notre projet et une base solide : la société fondée par mes parents il y a trente ans. Cependant,  nous avions une marque et un outil vieillissant. Il s’agissait d’établir  un plan d’action, une stratégie globale (d’investissement, de diversification, de développement commercial). Elle devait nécessairement commencer par une analyse stratégique de nos atouts et de nos faiblesses.

Que vous a-t-elle apporté à vous et à votre entreprise ?

Amélie nous a posé les bonnes questions. Elle nous a aidés à nous concentrer sur les points cruciaux à  résoudre pour élaborer notre projet. Elle nous a donné des pistes de travail, pour comprendre notre positionnement et des idées de méthode pour avoir des études chiffrées et utiles à notre réflexion marketing. Elle nous a donné les coordonnées de professionnels qui ont su nous aider dans nos démarches.

Pourquoi la recommandez-vous ?

Avec une simplicité, un pragmatisme et un naturel déconcertants, elle nous a aidés à élaborer une véritable machine marketing. Nous l’avons vue 5 heures et avons mis deux ans à finaliser le travail marketing et le travail commercial découlant des réflexions démarrées ce jour-là.
Mais surtout, nous recommandons Amélie parce qu’il ne faut jamais faire l’impasse sur ces questions fondamentales, au risque de perdre beaucoup de temps. Il apparaît aisé de dire « je fais un produit haut de gamme, répondant à une clientèle de gourmets, qui trouveront mes produits dans tels réseaux de distribution ». Mais une entreprise ou une marque ne se résument pas à cela. Et quand-bien même ce serait aussi simple, il faudrait déjà beaucoup de travail pour le mettre en œuvre. Dans une PME, il est assez rare d’avoir les compétences dans tous les domaines et il est également rare d’avoir les moyens de s’offrir les services de professionnels sur tous les sujets stratégiques. Nous faisons donc un maximum par nous-même. Dans ce contexte, il est bon d’échanger avec Amélie qui saura vous faire travailler « dans le bon sens » (c’est à dire : « avec bon-sens et dans la bonne direction »).